Dossier

À qui profitent les grands barrages ?

Depuis quelques années, les grands barrages ont connu une renaissance, impulsée par la croissance des pays émergents ainsi que par l’attention portée au changement climatique. Ces mégaprojets sont critiqués pour leur impact social et environnemental ; ils sont souvent aussi sensibles du point de vue politique et géopolitique. Barrages des Trois Gorges en Chine, de Belo Monte en Amazonie brésilienne, de Xayaburi au Laos, de Grand Inga en RDC – autant de projets emblématiques qui attirent l’attention de l’opinion publique internationale, et qui ne sont pourtant que l’arbre qui cache la forêt.

Les groupes français sont en première ligne. Soit qu’ils les construisent et opèrent directement, soit qu’ils les financent, soit qu’ils interviennent comme consultants, soit qu’ils leurs fournissent des turbines ou autres équipements, Alstom, EDF, GDF-Suez et autres sont des acteurs incontournables de la construction de grands barrages dans le monde, y compris des plus controversés d’entre eux.

Photo : Nicolas Pelletier, cc

L'invité

Sonia Guajajara : « Il y a un risque sérieux de régression des droits des indigènes au Brésil »

La tension monte au Brésil entre le gouvernement et les peuples indigènes. Alors que leurs terres sont affectées par la politique de grands travaux (...)

Multinationales concernées

Pays concernés

Secteurs

Ressources