Source : L’Express

Restructuration

Alerte sur la situation sociale à La Poste

Après France Telecom - Orange, La Poste ? Le syndicat SUD a fait la synthèse de près de 60 rapports d’experts réalisés entre 2007 et 2014 suite aux différentes vagues de restructuration qu’a connu l’établissement public. Conclusion : les organisations du travail sont « pathogènes », et la direction ne fait rien pour prévenir les risques psycho-sociaux qui en découlent pour les 240 000 employés du groupe.

Dans un document, consulté vendredi par l’AFP, le syndicat présente une synthèse de 58 expertises menées par 20 cabinets agréés à la demande des Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), suite à des réorganisations ou des suicides (pour 11 d’entre elles), entre décembre 2007 et avril 2014.

Il en ressort que « les organisations de travail sont pathogènes », que les « réorganisations successives accentuent » cet aspect pathogène, et que « la prévention est déficiente », la direction de l’entreprise étant « enferrée dans le déni », affirme le syndicat qui a alerté la Direction générale du travail (DGT) sur la situation.

Lire la suite sur le site de L’Express-L’entreprise.

À propos d’une partie des restructurations en cours à La Poste, lire aussi l’enquête de Basta ! : L’écologie selon La Poste : suppressions d’emplois, malaise social et greenwashing.