Source : Le Monde

Entreprises

Alstom et Rana Plaza : deux révélateurs de l’inadaptation du droit des affaires à la réalité des multinationales

Quel rapport entre la revente d’Alstom et la catastrophe du Rana Plaza ? Selon Michel Capron, professeur des universités et président du Forum citoyen pour la RSE , les deux affaires mettent en lumière l’inadaptation du droit des sociétés, issu du XIXe siècle, à la réalité du monde contemporain et notamment aux enjeux politiques, sociaux et environnementaux qui entourent les activités des firmes multinationales. Dans les deux cas, on observe un énorme hiatus entre les liens juridiques formels et les intérêts réels qui caractérisent les entreprises concernées. Tribune publiée par Le Monde.

Il est temps de ne pas laisser le droit des sociétés être focalisé sur les seuls apporteurs de capitaux et ignorant de ce que représente véritablement l’entreprise aujourd’hui, c’est-à-dire un ensemble composé de ceux qui participent à sa vie économique, mais aussi des acteurs de la société civile influencés, directement ou indirectement, par ses activités.

Il est temps de définir un statut, les droits et les obligations pour toutes les parties prenantes qui ont une influence ou qui sont impactées par les activités d’une entreprise. En bref, il est temps de reconsidérer la conception que nous avons de l’entreprise, de son « intérêt social » et de ses rapports à la société, qui date du XIXe siècle.

Lire l’intégralité du texte sur le site du Monde.