Source : Novethic

Textile

Bangladesh : un nouveau drame malgré l’accord sur la sécurité dans les usines

Le 8 octobre, un nouvel incendie s’est déclaré dans une usine textile au Bangladesh, faisant huit victimes. Et une nouvelle fois, cette usine travaillait pour des grands marques occidentales, dont Carrefour, Gap et H&M. Six mois après le drama du Rana Plaza et la signature en fanfare de l’Accord sur la sécurité des usines, y a-t-il progrès sur le terrain ?

Lire la l’article de Novethic.

Le correspondant de l’AFP a retrouvé sur les lieux de l’incendie des étiquettes de Gap, H&M et Carrefour, entre autres. Le groupe français de grande distribution a ensuite déclaré n’avoir pas de lien direct avec l’usine concernée, mais seulement avec sa maison mère.

Il s’agirait donc d’un nouveau cas de sous-traitance en cascade, phénomène très répandu dans le secteur des usines textiles au Bangladesh, et qui permet une nouvelle fois à Carrefour de se dédouaner à bon compte de toute responsabilité dans le sort des ouvriers bangladeshis.

— 
Image : vipez cc