Démocratie économique

Parce que la clé d’une activité économique au service de la justice sociale et environnementale (et la meilleure manière de s’assurer que les entreprises multinationales ne bénéficient pas d’un pouvoir économique et politique illégitime), est l’existence d’une économie véritablement plurielle, décentralisée, et démocratique – accordant toute sa place au secteur public, aux petites entreprises locales, à l’économie sociale et solidaire (ESS) et aux activités à but non lucratif.

Une économie qui offrirait aussi davantage de prise, y compris au sein des entreprises, à une discussion ouverte et démocratique sur leurs fins et leurs moyens, associant à la fois les travailleurs et les citoyens.

Enquêtes liées

1 | 2 | 3 | 4 | 5

L'invité

Danièle Linhart : « Les méthodes de management centrées sur le ’savoir être’ des salariés ne sont qu’une application exacerbée du taylorisme »

Les nouvelles méthodes de management se prétendent au service de l’épanouissement des salariés, de leur « savoir être » et de la « réalisation de soi » (...)