Source : Le Nouvel Observateur

Impact environnemental

En Inde, Coca-Cola contraint de fermer une usine polluante et trop gourmande en eau

Les autorités de l’État de l’Uttar Pradesh, dans le Nord de l’Inde, ont contraint Coca-Cola à fermer son usine de Varanasi (Bénarès) en raison de son impact sur les ressources en eau et de rejets de substances chimiques toxiques. Cela fait plusieurs années que les usines du géant américain de la boisson en Inde se trouvent au centre des polémiques pour leur impact environnemental. Il y a quelques années, il avait déjà dû fermer une autre usine, dans le Sud du pays, pour des raisons similaires.

Le Nouvel Obs fait le point sur les faits, avec infographies :

Clap de fin pour l’usine Coca-Cola de Varanasi (dans le nord de l’Inde). Ainsi en ont décidé les autorités indiennes, qui reprochent à la firme américaine d’avoir enfreint les conditions prévues par sa licence d’exploitation, selon un responsable des autorités de lutte contre la pollution. (...) L’Inde est l’un des principaux gisements de croissance pour Coca-Cola qui y détient 59 usines d’embouteillage, selon le site Coca-Cola India.

L’usine de Varanasi est au coeur de polémiques depuis plusieurs années, accusée par les défenseurs de l’environnement de créer d’importantes pénuries d’eau et de polluer les sols. L’an dernier, la société avait annoncé avoir achevé des travaux pour accroître la production de cette usine.

Lire l’intégralité de l’article sur le site du Nouvel Obs.

Voir aussi (en anglais) le site de la campagne anti Coca-Cola de l’ONG écologiste indienne India Resource Centre.