Source : Mediapart

Grands projets

EuropaCity : le projet de méga-centre commercial d’Auchan en débat

EuropaCity, c’est un immense centre de consommation et de loisirs que le groupe de grande distribution Auchan veut construire entre les aéroports de Roissy et du Bourget. Un projet totalement soutenu par l’État et les élus locaux, qui y voient une promesse d’emplois pour ce territoire parmi les plus pauvres de l’Île-de-France. Les opposants y voient un nouveau grand projet inutile, nuisible à l’environnement et au climat, destructeur de terres agricoles, et à l’intérêt économique douteux. Mediapart revient sur la première séance du débat public officiel qui vient de s’ouvrir.

C’est une bataille de chiffres, de superficie aménagée, de volume d’investissements, de création d’emplois. Une course à la rentabilisation de l’hectare de terre sur l’une des dernières vastes zones non construites de la petite couronne.

C’est surtout la guerre de deux récits : la construction d’un palais de la consommation et du divertissement peut-elle sauver une banlieue pauvre du chômage et du stigmate social ou va-t-elle détruire le cadre de vie de ses riverains et aggraver irréversiblement le dérèglement climatique ? C’est ce conflit d’interprétations que doit éclairer le débat public qui vient de s’ouvrir sur un giga projet, à la notoriété modeste, sans doute plus pour très longtemps : EuropaCity.

Le géant de la distribution Auchan veut ouvrir en 2024 un gigantesque centre commercial (230 000 m2) doublé d’un parc d’attractions, d’une piscine sous bulle et d’une station de ski sur neige artificielle à l’est du Val-d’Oise, entre Gonesse, Roissy et Aulnay-sous-Bois. Porté par Alliages et Territoires, filiale d’Immochan, branche immobilière du géant de la grande distribution, le projet « EuropaCity » est hors normes : plus de 3 milliards d’euros de dépenses envisagées, 800 000 m2 de constructions sur 80 hectares, 30 millions de visiteurs espérés (le double de Disneyland Paris en 2013, pourtant première destination touristique privée en Europe aujourd’hui).

Lire l’intégralité de l’article sur le site de Mediapart (abonnement).