Source : Atlantico

Impunité ?

L’inquiétante difficulté des démocraties à contrôler l’industrie de la finance

Cinq années après le déclenchement de la crise des supprimes, les mesures mises en place en Europe et aux États-Unis pour réguler l’activité financière sont-elles à la hauteur ? Atlantico fait le point, avec trois experts de la finance (d’opinion parfois divergente) sur les leçons tirées (ou non) de la crise financière, le pouvoir des lobbies financiers et l’impunité dont semblent avoir bénéficié les grands acteurs de la crise.

En tout, ce sont 50 milliards de dollars que proposent les banques au gouvernement américain pour "enterrer" définitivement le souvenir de leurs dérives immobilières. Mais l’actualité financière ne s’arrête pas là. Les fraudes au Libor refont parler d’elles et les banques ont obtenu quelques assouplissements dans la réglementation prévue par les accords de Bâle 3, donnant l’impression que les leçons de l’histoire récente n’ont pas été totalement assimilées.

Lire l’intégralité de la discussion sur le site Atlantico.fr.

Lire aussi Crise financière : pourquoi aucun dirigeant de Wall Street n’a été poursuivi.