Source : France5

Agroalimentaire

Nestlé, portrait d’une multinationale aux pratiques controversées

Protection agressive de ses marques, accaparement de ressources au détriment des communautés locales, marketing grossier, lobbying, suppression des voix critiques... Un nouveau webdocumentaire dresse un portait sans concessions des méthodes commerciales de Nestlé, numéro un mondial de l’agroalimentaire.

Nestlé, multinationale basée en Suisse, dans une petite ville au bord du lac Léman, est le leader mondial de l’industrie agroalimentaire avec 75,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2013, dont plus de 8 milliards de bénéfices.

Le webdocumentaire réalisé par Judith Rueff (accessible en cliquant sur l’image ci-dessous) présente l’empire Nestlé de manière ludique et pédagogique, à travers ses innombrables marques (Perrier, Nespresso, Nesquick, Maggi, Kit Kat, Herta, Friskies, San Pellegrino, Buitoni, Gourmet, Crunch...). Il revient, à travers une série de petits films, sur diverses affaires qui ont éclaboussé Nestlé ces dernières années : dénonciation d’un marketing sans fondement sur les bienfaits sanitaires de ses produits, appropriation des ressources traditionnelles de communautés locales, espionnage de militants altermondialistes en Suisse, etc.

La question des filières agroalimentaires internationales et de leur impact social et environnemental est abordée à travers l’exemple du chocolat (voir aussi ici). Seule lacune notable : la question des conditions de travail et des droits syndicaux dans les usines du groupe, comme en Colombie.

Nestlé avait été l’une des premières multinationales ciblées par une campagne de la société civile internationale, dès les années 1970, en raison de ses pratiques de promotion du lait en poudre dans les pays du Sud, au détriment des bienfaits sanitaires (et économiques) de l’allaitement maternel.

Ce webdocumentaire a été produit par France Télévisions, Ligne 4 et Les Films d’Ici2 et en partenariat avec Terra eco, Le Monde et France Info.

Olivier Petitjean