Source : New York Times

Inégalités salariales

Rémunération des dirigeants d’entreprise : une hausse inarrêtable ?

Une enquête pour le compte du New York Times révèle que les salaires et autres avantages des dirigeants des grandes entreprises américaines ont continué à augmenter à un rythme vertigineux en 2012 : +16%. Ils sont aujourd’hui payés davantage pour un jour de travail que les salariés américains moyens pour toute une année.

L’enquête effectuée par la firme Equilar montre que malgré les débats sur le contrôle des rémunérations par les actionnaires - le fameux say on pay -, la croissance soutenue de ces rémunérations n’a pas faibli, bien au contraire. Et qu’elles sont toujours aussi peu en rapport avec la performance économique réelle des entreprises concernées.

Lire l’enquête (en anglais) : An Unstoppable Climb in CEO Pay. Et voir aussi les commentaires de l’ONG CorpWatch, qui replace ces chiffres dans leur contexte historique d’accroissement des inégalités de revenus.

Parallèlement, en France, une étude montrait que la rémunération moyenne des patrons du CAC40 a augmenté de 21% depuis 2008.

Pendant ce temps...

Le même jour, le New York Times publiait une autre enquête, sur la généralisation, aux États-Unis, d’un système de versement des salaires par cartes prépayées. Ce système serait en train de devenir quasi obligatoire pour les employés au bas de l’échelle dans les secteurs de la grande distribution et de la restauration, dans des grandes entreprises comme Wal-Mart ou McDonald’s. Il permet aux banques qui génèrent ces cartes prépayées de soigner leurs profits (affectés par les nouvelles régulations bancaires) en facturant des frais très supérieurs à ceux pratiqués pour des cartes traditionnelles.

À lire sur le site du Times : Paid via Card, Workers Feel Sting of Fees

 

— 
Source image : Jared Rodriguez / Truthout, cc