Source : Arrêt sur images

Information financière

Rumeur sur la Société générale : deux blogueurs sanctionnés par l’Autorité des marchés financiers

Le 7 novembre 2013, la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé à deux blogueurs une amende de 10 000 et 8 000 euros pour « avoir diffusé une information inexacte » sur la situation financière de la Société générale. Alors que certains observateurs, même du côté libéral, dénoncent un cas de censure injustifiée, Arrêt sur images revient sur le fond de l’affaire.

Et à la fin, ce sont des blogueurs qui trinquent ? Le 7 novembre 2013, la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) a infligé à deux blogueurs une amende de 10 000 et 8 000 euros pour "avoir diffusé une information inexacte" sur la situation financière de la Société générale. Cette sanction intervient deux ans après l’affaire de "la rumeur" sur une possible faillite de la banque à cause de la dette grecque. A l’époque, un journal britannique avait également alimenté cette rumeur à l’origine d’une chute des cours de la banque. Mais curieusement, l’AMF n’a jamais sanctionné le Mail On Sunday, contrairement aux blogueurs. Deux poids, deux mesures ? Pas si simple...

Lire l’intégralité de l’article sur le site d’Arrêt sur images (accès payant).

Voir aussi ici, ici et ici.