Source : Le Parisien

Fiscalité

Total : 5,4 milliards d’euros de dividendes, aucun impôt sur les sociétés en France, et 80 millions de crédits d’impôts

Une nouvelle fois, les arrangements fiscaux de Total en France alimentent la polémique. Alors qu’elle engrange des bénéfices copieux, majoritairement reversés sous forme de dividendes, l’entreprise ne verse aucun impôt sur les sociétés en France depuis plusieurs années ... tout en y touchant des crédits d’impôts. Une anomalie apparente qui met en lumière la nécessité d’une véritable transparence fiscale des multinationales.

Et si, dans trois ans, le Trésor public signait un chèque d’environ 80 M€ à Total ? Puis un second de 85 M€ en 2018 ? Le géant pétrolier français — régulièrement accusé de ne pas payer assez d’impôt en France — a beau réaliser des bénéfices colossaux (5,4 Mds€ de dividendes distribués en 2013), le scénario n’a rien d’improbable... Non à cause d’une faille juridique ou d’un schéma sophistiqué d’optimisation fiscale, mais simplement par le jeu tout à fait légal du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) et du crédit d’impôt recherche (CIR).

Lire l’intégralité de l’article sur le site du Parisien