Source : Mediapart

Droit à l’information

Vers un renforcement du secret des affaires en France et en Europe ?

Des députés français seraient en train de préparer un projet de loi visant à étendre la protection du secret des affaires, conformément aux voeux des milieux économiques. Une directive européenne sur le même sujet est en cours d’élaboration, avec des formules suffisamment vagues pour prêter à toutes les manipulations juridiques et intimider les lanceurs d’alerte. Selon Mediapart, ces projets menacent d’instaurer une véritable omerta en matière d’information économique.

L’information économique ou sur les entreprises risque de se retrouver réduite à sa plus simple expression : les communiqués travaillés avec application par quelque agence de communication pour en ôter toutes les vérités dérangeantes. Bienvenue dans le monde aseptisé de l’économie heureuse !

S’il devient punissable de détenir et d’utiliser des secrets d’affaires, il sera impossible de dénoncer les pratiques illicites et les malversations. Les affaires du Crédit lyonnais, de Vivendi, de Tapie, des Caisses d’épargne, d’UBS, de Geodis auraient été impossibles à raconter et à dénoncer. À chaque fois, les directions d’alors auraient pu attaquer pour violation du secret des affaires. Des années après, la justice pourtant a démontré la validité de ces enquêtes.

Lire l’intégralité de l’article sur le site de Mediapart (abonnement).