17.02.2014 • Compétitivité ?

Comment la Chine s’approprie la « responsabilité sociale des entreprises »

Au niveau international, la notion de « responsabilité sociale des entreprises » prend de plus en plus d’importance pour les firmes multinationales, en vue d’obtenir contrats, marchés publics ou financement des banques de développement. Les Chinois se sont dotés de leurs propres organismes de notation des entreprises et, comme par hasard, les firmes chinoises y sont classées premières, loin devant leurs homologues occidentales. Un phénomène que l’on retrouve dans d’autres pays émergents. Mais les entreprises occidentales ont-elles vraiment des leçons à donner ?

Publié le 17 février 2014

Le reportage de France 24 en Chine montre que la conception chinoise de la RSE n’est pas particulièrement plus audacieuse que celle des entreprises occidentales, restant cantonnée au registre philanthropique. Il est suivi d’une discussion sur l’usage de la RSE et des critères d’évaluation extra-financiers et de son discours dans la concurrence mondiale entre firmes.


INTELLIGENCE ECO - RSE, de l'éthique au business par france24

˜

Parallèlement à cette promotion de la responsabilité sociale de ses firmes « nationales », le gouvernement chinois ne s’est pas privé ces derniers mois de montrer du doigt les mauvaises pratiques des entreprises multinationales en Chine, dans le domaine de la pharmacie, de l’agroalimentaire ou des industries électroniques.

— 
Photo : Andrey Filippov 安德烈 cc

Les enquêtes de l’Observatoire

  • Réponses locales

    Villes contre multinationales

    De la remunicipalisation à la régulation d’Airbnb et Uber, en passant par la transition énergétique et les luttes pour le logement, panorama des batailles entre villes et grandes entreprises en Europe.

  • Industries extractives

    Comment les géants des mines et du pétrole menacent les ressources en eau

    De l’Australie aux Andes, en passant par la France, les projets miniers, pétroliers ou gaziers représentent une menace majeure pour les ressources en eau.

  • Opportunisme

    Lobbying : l’épidémie cachée

    Derrière l’épidémie du coronavirus, il y en a aussi une autre, moins visible : une épidémie de lobbying. Les industriels n’ont pas perdu de temps pour « ne pas laisser se gâcher une bonne crise ».

L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous