Multinationale

Engie

Le géant de l’énergie, héritier du service public du gaz, semble plus que jamais fragilisé par les logiques financières.

Retrouvez toutes nos enquêtes sur Engie.

Tous les chiffres

Chiffres clés

  • 1er producteur indépendant d'électricité dans le monde
  • 1er français de la fourniture de gaz aux particuliers
  • 1er européen du transport du gaz
  • N° 2 européen des terminaux méthaniers
  • 1er français sur solaire et de l'éolien
  • Site web www.engie.com/
  • Siège social Tour Engie, La Défense
  • Dirigeants Jean-Pierre Clamadieu (président du conseil d’administration), Catherine MacGregor (DG)
  • Actionnaires État français (23,64%), Capital Group (5,02%), Caisse des dépôts et consignations (4,59%), BlackRock (4,47%)
  • Administrateurs Jean-Pierre Clamadieu (président, ex Rhodia et Solvay), Catherine MacGregor (DG, ex Technip et Schlumberger), Fabrice Brégier (Palantir France, ex Airbus), Françoise Malrieu (administratrice de sociétés), Ross McInnes (Safran), Marie-José Nadeau (administratice de sociétés), Lord Peter Ricketts of Shortlands, Stéphanie Besnier (APE, représentant l’État), Patrice Durand (administrateur de sociétés, proposé par l’État), Mari-Noëlle Jégo-Laveissière (Orange, proposée par l’État), Christophe Agogué (représentant des salariés), Alain Beullier (représentant des salariés), Philippe Lepage (représentant des salariés), Jacinthe Delage (représentante des salariés actionnaires), Laurent Michel (commissaire du gouvernement).
  • Filiales importantes GRTgaz, GRDEF, Storengy, Elengy, Electrabel, Tractebel, Cofely, Ineo
  • Anciens noms ou entreprises absorbées Gaz de France, GDF Suez, International Power
  • Principaux pays d’implantation France, Belgique, Brésil, Chili, États-Unis, Maroc, Allemagne

Né en 2008 de la fusion très contestée de Gaz de France et Suez, le groupe Engie (anciennement GDF Suez) est l’un des plus importants groupes énergétiques au monde. Depuis les grands barrages en Amazonie jusqu’au nucléaire en Belgique en passant par le charbon (dont il cherche à se désinvestir), le gaz et les renouvelables, Engie est présent sur toutes les sources d’énergie, et sur toute la planète, avec des projets fortement contestés.

Il a connu de nombreux atermoiements stratégiques au fil des années, misant sur les énergies fossiles avec le rachat d’International Power en 2011, puis sur la transition en 2015 à l’occasion de la COP21 à Paris, puis en se recentrant à nouveau sur une partie de son métier historique gazier. Il vient de se délester de ses parts dans Suez (au profit de Veolia) et de ses activités de services (au profit de Bouygues). L’État français reste un actionnaire important, mais ne cache pas son intention de se retirer de l’entreprise à terme.

Le seul fil conducteur de l’histoire récente d’Engie semble surtout la manière dont ses activités énergétiques ont été gérées, dans le contexte de la libéralisation du secteur, dans une logique purement financière, souvent à courte vue, qui a surtout profité aux actionnaires.


Engie dans nos enquêtes


Dernières actualités sur Engie


L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous