Multinationale

Orange

L’ex France Télécom est devenu une multinationale presque comme une autre, tout en maintenant des liens étroits avec l’État.

Retrouvez toutes nos enquêtes sur Orange.

Tous les chiffres

Chiffres clés

  • N° 9 opérateur mondial de télécommunications
  • N° 3 européen des télécoms
  • 1er en France
  • Site web www.orange.com/
  • Siège social Issy-les-Moulineaux, France
  • Dirigeants Christel Heydemann (DG à partir de 2022), Stéphane Richard (PDG jusqu’en 2022), Jacques Aschenbroich (président du conseil d’administration à partir de 2022)
  • Actionnaires État français (13,39%), Bpifrance (9,56%),
  • Administrateurs Jacques Aschenbroich (président du conseil d’administration depuis 2022, Valeo), Christel Heydemann (DG à partir de 2022, ex Schneider Electric), Stéphane Richard (PDG jusqu’en 2022), Stéphanie Besnier (représentante de l’État, APE), Anne Lange (Mentis, représentante de l’État), Thierry Sommelet (représentant de Bpifrance), Alexandre Bompard (Carrefour), Anne-Gabrielle Heilbronner (Publicis), Bernard Ramanantsoa (administrateur de sociétés), Frédéric Sanchez (Fives), Jean-Michel Severino (administrateur de sociétés et investisseur), Laurence Dalboussière (représentante des salariés actionnaires), Sébastien Crozier (représentant des salariés), Vincent Gimeno (représentant des salariés), Magali Vallée (représentante des salariés).
  • Filiales importantes Sonatel, Orange Banque, Orange Business Services
  • Anciens noms ou entreprises absorbées France Télécom, PTT
  • Principaux pays d’implantation France, Sénégal, Espagne, Pologne, Roumanie, Cameroun, Côte d’Ivoire, RDC, Égypte, Mali, Belgique

Orange, anciennement France Télécom, est un opérateur mondial de télécommunications. En France, il est en concurrence avec SFR, Bouygues Télécom et Free.

France Télécom était une administration (regroupée avec La Poste au sein des PTT) en charge du service public des téléphones. En 1990, France Télécom passe du statut d’administration à celui d’entreprise publique à caractère industriel et commercial (EPIC), puis devient société anonyme en 1997. Elle entre alors en Bourse et est progressivement privatisée. Entre 1997 et 2001, France Télécom se lance dans une série d’acquisitions, profitant de la dérégulation du marché des télécommunications : au Royaume-Uni (où elle acquiert la marque Orange), en Pologne ou en Afrique de l’Ouest (Sénégal, Côte d’Ivoire...). En 2001, avec l’explosion de la« bulle Internet » qui déprécie considérablement les valeurs des entreprises achetées au prix fort, France Télécom est considérée comme l’une des entreprises les plus endettées au monde.

France Télécom se lance alors dans une vaste opération de réduction des coûts (« cost kill ») et de restructuration interne baptisé NEXT (Nouvelle expérience des télécoms), sous l’égide des PDG Thierry Breton puis Didier Lombard. Cette politique va considérablement déstabiliser l’entreprise et ses salariés. En trois ans, entre 2005 et 2008, 22000 emplois sont supprimés, soit 17% des effectifs. Le management agressif (mobilités forcées, incitations au départ, mutations, changement massif de métiers...) qui accompagne le plan NEXT alimente un malaise généralisé au sein de l’entreprise qui se manifeste par une « vague de suicides » en 2009. Cette crise morale et sociale interne provoque, sous la pression de l’État actionnaire, le départ du PDG Didier Lombard, remplacé par Stéphane Richard.

En 2013, le nom de France Télécom est abandonné au profit de celui de la marque phare de l’entreprise, Orange. Devenu en apparence une multinationale comme une autre à la faveur de la libéralisation des télécoms, Orange continue néanmoins à profiter de ses relations étroites (et celles de ses dirigeants) avec l’État, que ce soit pour défendre ses intérêts sur les marchés internationaux et notamment africains, ou pour garantir ses positions dans le secteur du numérique. Directement et via Bpifrance, l’État possède d’ailleurs encore plus de 23% du capital du groupe.

Orange se développe aujourd’hui dans les services liés au numérique à destination des particuliers et des entreprises, y compris les activités financières avec Orange Bank et Orange Money.


Orange dans nos enquêtes


Dernières actualités sur Orange


L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous