Multinationale

Vivendi

Publicité, édition, télévision, médias, jeux vidéo : le groupe contrôlé par Vincent Bolloré dispose de puissants relais d’influence.

Retrouvez toutes nos enquêtes sur Vivendi.

Tous les chiffres

Chiffres clés

  • N° 2 français de la télévision
  • 1er français de la presse magazine
  • 1er français de la publicité (Havas)
  • 1er français de l'édition
  • Site web www.vivendi.com/
  • Siège social 42, avenue Friedland, Paris VIIIe
  • Dirigeants Yannick Bolloré (président du conseil de surveillance depuis 2018), Arnaud de Puyfontaine (président du directoire depuis 2014)
  • Actionnaires Groupe Bolloré (29,5%), Caisse des dépôts et consignations (1,9%)
  • Administrateurs Yannick Bolloré (président du conseil de surveillance), Philippe Bénacin (Interparfums), Cyrille Bolloré (Bolloré), Paulo Cardoso (représentant des salariés), Laurent Dassault (Groupe Dassault), Dominique Delport (Arduina Partners), Véronique Driot-Argentin (salariée du groupe), Aliza Jabès (Groupe Nuxe), Cathia Lawson-Hall (Société générale), Sandrine Le Bihan (représentante des salariés actionnaires), Michèle Reiser (autrice, réalisatrice, consultante, administratrice d’institutions culturelles), Katie Stanton (Moxxie Ventures), Athina Vasilogiannaki (représentante des salariés), Maud Fontenoy (navigatrice), Vincent Bolloré (censeur)
    Arnaud de Puyfontaine (président du directoire)
  • Filiales importantes Groupe Canal+, Havas, Prisma Media, Editis, Gameloft, Universal Music, Lagardère
  • Marques liées Canal+, CNews, C8, CStar, Gameloft, Havas, Télé Loisirs, Capital, Gala, Femme Actuelle, GEO, Voici, Hachette, Plon, Robert Laffont, Nathan, Belfond, Cherche Midi, Julliard, Olympia...
  • Principaux pays d’implantation France, Royaume-Uni, Allemagne, États-Unis

Vivendi est un conglomérat du secteur de l’information, du divertissement et de la culture qui se présente comme un des leaders mondiaux de la « fourniture de contenus ». Il regroupe des activités dans les médias (presse magazine et télévision avec le groupe Canal+), la publicité (Havas), les jeux vidéos (Gameloft), ou encore l’édition (Editis puis Hachette). Il possède également des parts dans Universal Music, son ancienne filiale récemment mise en bourse, et dans le groupe Lagardère.

Le groupe Vivendi actuel a été constitué dans les années 1990, lorsque, sous l’égide de Guy Dejouany puis Jean-Marie Messier, l’ancienne Générale des Eaux a profité de la manne de la privatisation des services publics pour s’étendre dans les industries culturelles. La crise qui en découle au début des années 2000 mène à la re-séparation des activités environnement (sous le nom de Vivendi environnement, aujourd’hui Veolia) et des activités médias et divertissement.

C’est en 2014 que le milliardaire Vincent Bolloré prend le contrôle du groupe, dans lequel il avait acquis des parts quelques années plus tôt. Entre-temps, Vivendi aura cédé ses activités dans les télécoms et s’est progressivement recentré sur la production de « contenus » sur différents canaux (livre, presse, télévision, jeux vidéo, musique, cinéma). Cette stratégie renforce la position dominante de Vincent Bolloré dans un paysage français des médias et de l’édition déjà passablement concentré. Lors des élections de 2022, le milliardaire met une partie de cette machine culturelle et médiatique au service de la candidature d’extrême-droite d’Eric Zemmour.


Vivendi dans nos enquêtes


Dernières actualités sur Vivendi


L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous