26.04.2022 • Autosatisfaction

Carlos Tavares : la rémunération qui fait scandale

Publié le 26 avril 2022

La rémunération de Carlos Tavares au titre de l’année 2021 atteint le montant record de 19,2 millions d’euros, selon les documents officiels publiés par le constructeur Stellantis, dont il est le patron.

Selon les calculs du cabinet spécialisé Proxinvest, Carlos Tavares pourrait même toucher à terme jusqu’à 66 millions d’euros au total, si certains critères de performance étaient atteints par le groupe qu’il dirige.

Si l’on se base sur les chiffres publiés, le patron de Stellantis ne pointe qu’en troisième position du CAC40, derrière les habitués que sont Bernard Charlès de Dassault Systèmes (44 millions de rémunération en 2021) et Daniel Jullien de Teleperformance (19,5 millions d’euros de rémunération).

On rappellera qu’aucun chiffre n’avait été publié sur le montant exact de la rémunération de Carlos Tavares au titre de l’année 2020, durant la première année de la pandémie de Covid-19, la fusion entre PSA et FiatChrysler lui ayant permis d’échapper à ses obligations dans ce domaine.

Les enquêtes de l’Observatoire

  • Figures du pouvoir

    State of Power 2020 : L’entreprise multinationale

    Sélection d’articles de d’experts et de militants sur le pouvoir des grandes entreprises dans le monde d’aujourd’hui.

  • Climat vs armement

    Des minerais critiques pour qui et pour quoi ?

    Derrière les beaux discours sur les besoins de minerais pour la transition énergétique, la loi européenne sur les matières premières critiques fait la part belle aux intérêts des géants des mines et de l’armement.

  • Réponses locales

    Villes contre multinationales

    De la remunicipalisation à la régulation d’Airbnb et Uber, en passant par la transition énergétique et les luttes pour le logement, panorama des batailles entre villes et grandes entreprises en Europe.

L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous