Multinationale

ArcelorMittal

Le premier producteur d’acier au monde, issu du rachat de l’ancien champion européen Arcelor par le milliardaire indien Lakshmi Mittal.

Retrouvez toutes nos enquêtes sur ArcelorMittal.

Tous les chiffres

Chiffres clés

  • 1er mondial de la production d'acier
  • Site web corporate.arcelormittal.com
  • Siège social Luxembourg
  • Dirigeants Lakshmi Mittal (président exécutif), Aditya Mittal (DG)
  • Actionnaires Famille Mittal (33,67%), BlackRock (5,34%), Société générale (5,04%).
  • Administrateurs Lakshmi Mittal (président exécutif), Aditya Mittal (DG), Vanisha Mittal (Aperam), Tye Burt (ex Kinross Gold), Karel de Gucht (ex ministre belge et commissaire européen), Bruno Lafont (ex Lafarge), Clarissa Lins (ex Institut brésilien du pétrole et du gaz), Suzanne P. Nimocks (administratrice de sociétés), Karyn Ovelmen (General Electric), Étienne Schneider (ex premier ministre du Luxembourg), Michel Wurth (ex Arcelor)
  • Anciens noms ou entreprises absorbées Arcelor, Usinor, Sacilor, Arbed, Bethlehem Steel
  • Principaux pays d’implantation Brésil, Inde, France, Belgique, Canada, Pologne, Kazakhstan, États-Unis

ArcelorMittal est devenu l’un des principaux symboles du déclin de l’industrie sidérurgique française et européenne, d’abord en 2006 avec l’OPA réussie de Lakshmi Mittal sur le champion européen Arcelor, lui-même issu de la fusion des industries sidérurgiques française, espagnole et belgo-luxembourgeoise, puis en 2011 avec la fermeture annoncée des hauts-fourneaux de Florange, entre autres sites européens.

Aujourd’hui, ArcelorMittal est l’un des leaders mondiaux de la sidérurgie, possédant aussi bien des hauts fourneaux que des mines de fer un peu partout dans le monde. À ce titre, c’est l’un des principaux émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre, mais il a réussi à brandir l’argument de la préservation de l’emploi (alors qu’il ne cesse de fait de réduire ses effectifs) pour échapper à des obligations contraignantes dans ce domaine, par exemple à travers l’accumulation de permis d’émission gratuits dans le cadre du marché carbone européen.

ArcelorMittal possède encore deux sites majeurs en France, à Dunkerque et à Fos-sur-Mer. Tous deux sont d’importantes sources de pollution pour les riverains comme pour les travailleurs. C’est d’ailleurs le cas sur bien d’autres sites du groupe dans le monde, tandis qu’il continue à investir dans d’énormes projets miniers, comme en Arctique sur l’île de Baffin ou en Afrique de l’Ouest dans la région du mont Nimba.


ArcelorMittal dans nos enquêtes


Dernières actualités sur ArcelorMittal


L’Observatoire est à votre écoute

  • Besoin d’éclaircissements ?
  • Une question ?
  • Une information à partager ?
Contactez-nous